Flâneries gourmandes à La Canée

can1Continuons aujourd’hui notre périple crétois. Départ à La Canée. Cette petite ville de la côte nord, autrefois capitale de l’île, profite d’un double héritage : turc et vénitien. Il fait bon flâner à La Canée : son port offre une jolie balade avec vue sur son phare d’un côté et ses bars branchés de l’autre. Le centre historique, quant à lui, est composé de nombreuses ruelles ombragées, au détour desquelles, les trésors de la gastronomie crétoise ne manquent pas.

Pour manger sur le pouce : 
Tout comme c’est le cas un peu partout en Crète, vous pouvez manger pour trois fois rien, en quelques minutes… sans pour autant être obligé de vous avaler un sandwich. Flânez dans les petites rues de La Canée, et dirigez-vous vers l’ouest de la ville, dans le quartier de Topanas, l’un des plus typiques. C’est ici que vous trouverez la petite taverne O Kormoranos.
can4Ici, rien d’original, ni de prétentieux, mais une cuisine locale, simple, fraîche, servie avec un grand sourire, pour un prix tout à fait correct. Testez les chaussons épinards-féta, les boulettes de viande kefta et la salade de la maison, vous serez rassasiez, à deux, pour 15 €.
can6

Vous avez un peu plus de temps ?
Installez-vous ici, dans ce petit havre de paix… près du puits si le bruit de l’eau vous apaise. Semiramis est l’une des taverne les plus appréciable de la ville. Construite dans une ancienne maison détruite, elle profite d’un emplacement de choix, à l’abri de l’effervescence du port.
can5La carte propose un large choix de mezzés en entrée et de souvlakis en plat de résistance (une spécialité crétoise de viande en sauce), copieusement servis et à des prix très corrects.
can7Ici aussi, les chaussons féta-épinards vous laisseront sans voix. Mais c’est sans compter sur les beignets courgettes-menthe et sur le souvlaki de poulet aux poivrons… un régal, qui ne vous coûtera que 25 € pour deux couverts, pains, eau et cafés compris.

Le temps d’un dîner romantique :
Si vous avez, comme nous, la chance de passer plusieurs soirées à La Canée, vous n’avez pas le droit d’écarter Tamam de votre route ! Ce restaurant est incontestablement mon coup de coeur et pour moi, la meilleure table de notre séjour.
Original, puisqu’il est construit dans un bassin d’un ancien hammam turc datant de 1645, Tamam est un véritable régal.
can2A la carte, que des spécialités crétoises raffinées. Du poulpe et du calamar frit ou grillé au goût exquis, des grillades de viande tendre à souhait, et même un kebab revisité… absolument parfait. Le tout est très copieusement servi et peut être arrosé d’un excellent vin rosé à 13 € la bouteille.
Vous avez envie d’un dîner ? Passez dans la journée réserver une table pour l’extérieur. Le restaurant propose quelques tables dans la rue : l’étroite ruelle et la lumière tamisée de la ville offre un cadre magique et romantique à souhait.
can3Comme partout, le dessert est offert par la maison. Comptez donc environ 40 € pour deux pour un menu complet, avec le vin.

O Kormoranos : 46, odos Théotokopoulou.
Semiramis : 8, odos Skoufon.
Tamam : 49, odos Zambéliou. Site web : http://www.tamamrestaurant.com

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s